Partager :

Un ombudsman impartial et indépendant

Le Protecteur du citoyen examine les plaintes des personnes, entreprises, associations ou groupes qui croient avoir été traités de manière injuste ou incorrecte par un ministère ou un organisme du gouvernement du Québec ou encore par un établissement du réseau de la santé et des services sociaux (recours de deuxième niveau dans ce secteur). Vous avez une plainte à formuler à leur égard? N'hésitez pas à communiquer avec nous. Votre plainte sera traitée en toute confidentialité.


Nouveautés - Actualités      Fils RSS des nouveautés et actualités.

2014-07-23

Le Protecteur du citoyen peut-il traiter les plaintes de nature médicale ?

Votre plainte concerne un pharmacien, un dentiste ou un médecin qui travaille en milieu hospitalier. Le Protecteur du citoyen peut-il vous aider ?

2014-07-14

Régie du bâtiment : une réponse qui s’est fait attendre - Récent résultat d'enquête

Nos résultats d’enquêtes relatent les faits et expliquent l’intervention du Protecteur du citoyen. À lire cette semaine : un consultant du secteur immobilier demande au Protecteur du citoyen d’agir auprès de la Régie du bâtiment afin d’obtenir une information qu’il attend depuis plusieurs mois déjà.

2014-07-09

Remboursement de frais funéraires en cas de mort violente : saga

Une dame décède dans des circonstances violentes. Son demi-frère entend se faire rembourser ses frais funéraires par un programme gouvernemental. Simple ?

2014-07-07

Services correctionnels : attention aux prescriptions des détenus - Récent résultat d'enquête

Nos résultats d’enquêtes relatent les faits et expliquent l’intervention du Protecteur du citoyen. À lire cette semaine : une personne incarcérée communique avec le Protecteur du citoyen lorsqu’elle constate que l’établissement où elle est détenue ne lui distribue plus ses médicaments comme prévu.

2014-06-30

Des ombudsmans joignent leur voix au concert des nations demandant la libération des lycéennes nigérianes

C’est avec force et tristesse que trois associations internationales d’ombudsmans et le Conseil International Permanent sur la Prévention des Conflits et des Guerres et la Médiation (CIPM) unissent leurs voix pour déplorer l’enlèvement et la détention de plus de 200 lycéennes nigérianes depuis plus de deux mois.

Toutes les actualités